Les sites de contenu sont-ils toujours un investissement rentable ?

Si investir signifie mettre votre argent à votre service…
Et l’effet de levier signifie prendre les ressources dont vous disposez et amplifier stratégiquement les profits que vous en tirez…
L’acquisition de sites de contenu peut être ou non un moyen viable de faire ces deux choses.

Pour un blogueur, l’idée d’investir dans des sites de contenu a toujours été présente.

Mais la tendance actuelle n’est pas nécessairement au blogging mais au vlogging…
N’est-ce pas trop tard pour ce soucier du contenu type “blog”?

creation de contenu

Dans cet article nous allons essayer de voir si le retour sur investissement des acquisitions de site de contenu et des sites d’affiliation est toujours présent, même après tous les changements dans les habitudes des consommateurs au cours des 20 dernières années.

Si nous nous tournons du côté du SEO et des référenceurs, ils sont nombreux ces dernières années à avoir constitué un portefeuille d’actifs en investissant dans des sites de contenu. Dans ces conditions, l’acquisition de nombreux sites thématiques de contenu est un outil de travail pour les référenceurs. Ce type d’acquisition permet d’avoir dans son portefeuille de nombreux sites sur lesquels publier du contenu de façon régulière pour faire des liens vers des sites de clients cherchant à booster leur référencement ou encore avoir un portefeuille de sites actifs pour de la publicité adsense ou de l’affiliation.

Ce type de portefeuille d’actif peut vraiment s’avérer très payant sur le moyen à long terme. Il représente souvent un investissement de départ non négligeable que ce soit en temps pour fournir du contenu sur les différents sites ou financier si les sites de contenu sont achetés déjà existants.

Afin de tenir à jour ce type de portefeuille de sites, il convient d’être accompagné par des rédacteurs web efficaces, fiables et fournissant des textes de qualité.

Ce type de portefeuilles d’actifs était d’autant plus pertinent en 2010. Mais en 2020 est ce toujours aussi rentable ?

Créer son réseau de sites de contenu

Si vous souhaitez partir de zéro pour créer votre propre portefeuille de sites de contenu – parfois appelés sites de niche voici les étapes gque vous devrez suivre :

  1. Choisissez votre cible et un marché de niche.
  2. Faites des recherches approfondies par mots clés pour trouver les bonnes cibles (travaillez la longue traine).
  3. Choisissez un problème à résoudre pour votre cible ou déterminez votre argument clé de vente.
  4. Achetez votre nom de domaine et hébergez votre site.
  5. Choisissez un thème WordPress et créez votre logo ou faites le faire sur fiverr ou 5euros.com.
  6. Planifiez votre stratégie de contenu et lancez vous.
  7. Choisissez une stratégie de monétisation.
  8. Planifiez la création de liens, les médias sociaux et d’autres stratégies marketing.
  9. définissez et planifier votre stratégie de croissance à court, moyen et long terme.

Trouver un marché de niche avec sa cible ne signifie par forcément que votre site restera toute sa vie un petit site de contenu, loin de là. Il vous faudra bien définir les mots clés propres à votre cible et travailler votre contenu en fonction des mots clés et attirer toujours plus de leads.

Il faut toujours garder en tête les problèmes rencontrés par vos cibles, et chercher à les résoudre. En quoi votre site va les aider ? En quoi votre site va répondre à leurs attentes.

Il faut garder en tête qu’il faudra au minimum 6 mois avant d’avoir des revenus convenables avec un site de contenu.

Le modèle économique de base d’un site de contenu est le suivant : attirer d’abord un maximum de trafic gratuit en se classant de manière organique dans les SERPs, acquérir ainsi de l’autorité dans son domaine, auprès de sa cible et enfin générer des revenus.

Mais au fait, d’où viennent ces revenus?

Comment un site de contenu génère des revenus ?

Quelle que soit la forme du contenu (audio, vidéo, articles, graphiques, etc.), il existe probablement des moyens illimités de gagner de l’argent avec un blog ou un site de niche.

Les moyens les plus populaires de les monétiser sont :

  • Vendre de l’espace publicitaire (Adsense ou autre)
  • Faire de l’affiliation
  • Parrainages ou articles sponsorisés
  • Abonnements pour accès des contenus de qualité

Certains grands medias monétisent leurs sites de toutes les manières ci-dessus – en plus de vendre des formations en ligne, de proposer des offres d’emploi et d’organiser des événements…

acheter site contenu

Voici un aperçu rapide des sources de revenus courantes et probablement les plus simples:

Annonces publicitaires

Les régies publicitaires au CPM (ou offres au coût pour mille impressions) comme Taboola vous permettent de collecter entre 1€ et 7€ pour mille impressions générées par le contenu affiché par un annonceur sur vos pages.

Lorsque vous diffusez des annonces PPC (Pay per Click) via des réseaux comme Google Adsense, vous générez des revenus chaque fois qu’un visiteur de votre site clique sur une annonce ou un lien.

Affiliation

Avec ce modèle économique, vous gagnez une commission lorsque les visiteurs de votre site cliquent sur le lien d’affiliation et convertissent sur une boutique extérieure comme Amazon ou autre.

Contenu sponsorisé

Les parrainages sont des stratégies populaires pour les vidéos, stories sur instagram ainsi que pour les articles de blogueurs ou influenceurs.

Cela implique de facturer des frais pour mentionner, conseiller ou recommander un produit ou le service d’une entreprise.

Pour rester en conformité avec les recommandations de Google, le contenu sponsorisé sur un site Web doit être marqué comme tel. Le but étant de ne pas tromper l’internaute.

Contenu de qualité

Un modèle économique présent chez de nombreux journaux numériques, consiste à publier du contenu gratuit en partie tout en conservant du contenu de qualité payant à travers des abonnements.

Ce modèle économique exige une grande rigueur dans la publication du contenu de qualité et un moyen de paiement en ligne pour les abonnements un peu plus complexe à mettre en place que les simples solutions Adsense ou l’affiliation.

Voilà donc pour le bref aperçu de ce qu’il peut être mis en place pour monétiser un site de contenu.

Nous noterons qu’en achetant des sites déjà existants et rentables, vous réduisez tous les efforts préalable pour générer les premiers visiteurs sur votre site et vous pouvez ainsi concentrer votre attention la stabilisation du site, la publication de nouveau contenu et l’optimisation de son contenu déjà existant.

Obtenir un site de contenu générant déjà 1000€ de revenus mensuels représente déjà un gros travail de base, c’est pourquoi un site déjà en place et générant déjà ce type de montant peut valoir son pesant d’or quand on pense aux heures de travail que le site aura nécessité pour en arriver là.

L’effet de levier financier pour les sites de contenu

Les sites de contenu se répartissent en deux catégories générales:

Les sites de niche

Ces sites ne sont généralement pas dotés de personnel et leurs webmasters peuvent les faire monter jusqu’à des revenus mensuels allant de 3 000 à 10 000 € en utilisant des rédacteurs web indépendants et en publiant une partie des contenus eux même.

Si vous avez de l’argent à investir et les compétences nécessaires pour faire évoluer ces sites à un niveau supérieur, foncez ! Sans un effet de levier financier suffisant ces sites ne pourront décoller plus haut.

Les grands sites de publication

Ces sites de contenu existent depuis des années et ont accumulé un trafic énorme.

Ce sont essentiellement des sociétés de médias à ce stade avec des équipes de création contenu en interne et des estimations de revenus mensuels (basées sur le trafic) dans les six chiffres. En tout cas c’est l’objectif…

De toute évidence, si vous choisissez d’acheter un site de contenu déjà existant et générant du trafic, plutôt que de le créer vous gagnerez plusieurs mois voir même années. En créant un portefeuille de sites de contenu en partant de 0, vous pouvez également embaucher dès le départ ce qui de toute façon nécessitera des fonds propres et externaliser le travail de référencement sous réserve de connaître une agence de référencement efficace et de bon rapport qualité / prix.

Si vous cherchez des conseils pour convaincre les investisseurs de financer votre projet, commencez par un site de niche très ciblé et efficace et utilisez-le pour faire vos preuves en montrant aux premiers investisseurs son rendement.

Gardez bien en tête qu’il vous faudra faire en sorte de maintenir le site actif avec du contenu frais publié régulièrement.

Les sites laissés laissés à l’abandon perdent rapidement leurs classement avec la logique des algorithmes actuels de Google.

Notez que pour vraiment comprendre le modèle économique des sites de contenu, il est essentiel de comprendre le fonctionnement de Google et ses recommandations afin de fournir des sites de qualité qui obtiendront de bons résultats dans les SERPs.

L’évolution de vos sites de contenu

Si vous souhaitez faire évoluer votre business de sites de contenu, il ne faudra pas négliger l’effet de levier financier comme cité précédemment mais il faudra également savoir consolider votre autorité sur le secteur. Pour ce faire il vous faudra faire évoluer votre portefeuille de sites actifs et puissants sur la niche en question.

C’est en consolidant votre autorité que vous pourrez tirer parti du trafic combiné de l’ensemble de vos sites et ainsi négocier de meilleurs accords d’affiliation et de publicité avec les régies publicitaires et augmenter davantage vos revenus.

Donc à la question initiale de savoir si il est toujours rentable en 2020 d’investir dans des sites de contenu, la réponse est oui !

Bien plus qu’il y a quelques années, nous avons désormais la possibilité de réaliser des grandes économies de développement et autres grâce au web 2.0, aux CMS qu’il est possible d’installer en 2 clics et à tous les plugins marketing permettant d’optimiser son site facilement et rapidement à moindre coût.

Les régies publicitaires sont toujours plus nombreuses, les solutions CMS également et le marketing par e-mail est simplifié au possible avec les nouvelles solutions clés en main (à part avec la RGPD…), aux plugins WordPress, aux logiciels de recherche de mots clés, etc.

Il est vrai que nous ne pouvons pas nous en sortir avec ce qui a fonctionné il y a 15 ans, mais considérons tout ce que nous pouvons faire maintenant qui n’était même pas encore imaginé à l’époque.

Acquisition d’un site de contenu : quels critères ?

A quoi droit prêter attention dans ce type d’investissement, en plus des revenus générés par le site et le cash flow généré ? Voici une courte liste de ce qu’il faut bien analyser lors de ce type d’acquisition:

  • Le trafic mensuel
  • Les sources de revenus
  • Le nombre de mots clés organiques classés
  • Longueur des contenus des pages (plus c’est long, mieux c’est aujourd’hui)
  • Temps moyen sur le site
  • L’autorité du site sur sa niche (réputation, citations…)
  • Thème du site et clarté dans sa ligne éditoriale
  • Suivi des recommandations de Google / SEO actuel du site
  • CMS utilisé

Le temps que les gens passent en ligne et le nombre d’achats effectués en ligne ne cesse d’augmenter.

Les consommateurs lisent de plus en plus d’articles et d’avis chaque mois en ligne et visionnent des heures et des heures de vidéo quotidiennement.

L’appétit consommateurs pour le contenu ne cesse d’augmenter.

Posséder du contenu de qualité et le trafic qui l’accompagne est encore aujourd’hui une bonne idée de business qui peut s’avérer très rentable.

Si vous avez en tête un site de contenu que vous souhaitez racheter, vous pouvez faire estimer le site en ligne gratuitement. Cet outil est rapide, gratuit et vous renseigne en quelques minutes.