Site internet en dropshipping : le guide ultime

La plupart des questions concernant les business en ligne touchent le dropshipping. Ce modèle a d’ailleurs connu un certain essor ces dernières années. Il est donc intéressant de nous pencher un peu plus sur la question. Lorsque vous gérez une boutique en ligne qui ne propose que des produits vendus en dropshipping, vous ne vous souciez ni des stocks ni de leur livraison. Tout ce que vous avez à faire, c’est vendre le produit, de prendre les commandes et de réaliser un profit décent. Plutôt facile, n’est-ce pas ?

e-commerce dropshipping

Malheureusement, ce n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît comme avec toute chose qui semble trop beau pour être vrai. En théorie, le dropshipping est une très bonne idée car il est intrinsèquement évolutif et ne semble pas nécessiter beaucoup de travail en amont. Mais en creusant un peu plus loin, vous vous rendrez bien assez vite compte qu’une entreprise de dropshipping est beaucoup plus complexe à gérer qu’il n’y paraît.

La plupart des gens essaient d’ouvrir une boutique de dropshipping en s’attendant à ce que ce soit facile. Mais en réalité, ce business cache d’autres réalités. Cet article vous donnera un aperçu réaliste et complet des avantages et des inconvénients du dropshipping.

Qu’est-ce que le dropshipping ?

Le dropshipping est un business model de e-commerce qui permet de vendre en ligne des produits physiques et qui ne nécessite aucune gestion de stocks. Vous n’avez donc pas besoin de posséder un entrepôt pour la manutention et le stockage de vos produits ni de vous occuper de livrer les commandes aux clients finaux. En d’autres termes, toutes ces opérations incombent à votre fournisseur. Lorsqu’une commande est passée, vous en informez votre distributeur (fournisseur) et celui-ci expédie directement la commande au client en votre nom. Par conséquent, il n’y a pratiquement aucun coût initial pour lancer une boutique en ligne de dropshipping car vous n’avez pas à investir d’argent pour vous constituer un stock des produits.

principe du dropshipping

En fait, vous pouvez littéralement commencer à faire du dropshipping pour moins de 3 $ avec un panier d’achat gratuit et open source comme WooCommerce. Tout ce dont vous avez besoin est d’un site web, d’un terminal gratuit de paiement par carte de crédit et vous pouvez commencer à prendre des commandes immédiatement. En général, le dropshipping est le moyen le moins coûteux pour se lancer dans l’aventure du e-commerce.

Combien d’argent pouvez-vous gagner avec le dropshipping?

Une boutique en ligne de dropshipping réalise une marge beaucoup plus faible que celle d’un magasin de e-commerce traditionnel. D’après notre expérience, les marges du dropshipping se situent entre 10 et 30 %. Mais ce chiffre peut varier considérablement en fonction du type de produits que vous vendez en ligne. Par exemple, des marges élevées allant de 50 à 60% peuvent être réalisées dans le dropshipping de parfums, de bijoux et les articles de grande taille comme les poêles et les grills d’extérieur. De même pour les niches qui ne sont pas sensibles aux variations des prix du marché comme le dropshipping d’urnes funéraires personnalisées et de cercueils.

En général, les marges dépendront de la taille du marché et du niveau de concurrence. Mais pour un magasin de dropshipping typique, vous devriez tabler sur une marge moyenne de 10 à 30 %. Le meilleur aspect du dropshipping est que votre activité de e-commerce est infiniment évolutive une fois que vous avez pris de l’essor. Et tout cela sans avoir besoin ni de stocker des marchandises ni d’expédier physiquement les commandes des clients. Vous pouvez vous focaliser sur le marketing et la vente.

boutique dropshipping

Comment bien commencer en dropshipping ?

Le dropshipping vous intéresse ? Voici ce qu’il vous faut pour commencer. Tout d’abord, vous devez créer un site web ou une plateforme pour recevoir les commandes. Ensuite, vous devez vous associer avec un grossiste ou un distributeur qui veut bien expédier directement des produits aux consommateurs finaux. Dans le cadre de votre partenariat, votre fournisseur et vous conviendrez d’un prix de gros pour les produits que vous voulez vendre.

Une fois qu’un accord est en place avec votre fournisseur, voici comment fonctionne le dropshipping :

  • D’abord, le client passe une commande de produit sur votre boutique en ligne et vous encaissez l’argent
  • Vous transmettez ensuite la commande et les détails d’expédition directement à votre fournisseur et vous lui payez le prix de gros convenu pour le produit
  • Votre fournisseur emballe et expédie la commande directement au client final comme si elle avait été expédiée depuis votre boutique en ligne
  • Vous conservez le bénéfice réalisé entre votre prix de vente et le prix de gros convenu avec votre fournisseur

Alors, ce business model vous intéresse toujours ? Si c’est le cas, voici comment commencer le dropshipping en 3 étapes faciles.

Étape 1 : Démarrez votre site de dropshipping

La mise en place de votre site de dropshipping est certainement la partie la plus simple de tout le processus car il existe aujourd’hui de nombreuses options qui la facilitent. En général, vous devriez choisir votre plateforme de e-commerce (le panier d’achat) sur la base de trois critères : votre budget, les fonctionnalités dont vous avez besoin et votre niveau d’expertise technique. Pour vous faire gagner du temps, ci-dessous les trois principales recommandations concernant le panier d’achat.

Shopify

Shopify est une plateforme de e-commerce entièrement hébergée qui gère tout pour vous et constitue le moyen le plus simple de commencer. Lors de votre inscription, Shopify vous fournira un site web sécurisé et un système intégré gratuit qui permet de procéder au paiement des commandes par carte de crédit pour prendre des commandes immédiatement. Le principal inconvénient de Shopify est son prix : c’est la plus chère des trois plateformes. Mais au moins vous pouvez vous lancer immédiatement sans rien connaître de la technologie.

BigCommerce

Tout comme Shopify, BigCommerce est une plateforme robuste, entièrement hébergée et très facile à utiliser. Bien qu’elle soit moins populaire que Shopify, vous en avez plus pour votre argent et le support est excellent.

WooCommerce

WooCommerce est le panier d’achat le plus populaire au monde car le logiciel est 100% gratuit. Mais son principal inconvénient est que vous devez tout mettre en place vous-même et que vous devez héberger votre propre site web. Cependant, le prix de 2,95 $ est difficile à battre !

comprendre le dropshipping

Étape 2 : Trouver des produits rentables pour un business de dropshipping

Comme les marges en dropshipping ont tendance à être plus faibles par rapport au e-commerce traditionnel, les meilleurs produits à vendre en dropshipping sont ceux qui sont sur un segment de prix élevé. Si c’est la première fois que vous vous lancez dans la vente en ligne, voici quelques conseils à suivre :

  • La valeur intrinsèque du produit doit rester ambiguë pour le prospect. En effet, il est de loin plus facile d’obtenir des prix plus élevés pour des produits qui ne sont pas faciles à comparer. Par conséquent, essayez de vous tenir à l’écart des produits électroniques et de vous concentrer sur les articles qui n’ont pas de valeur intrinsèque
  • Choisissez une niche dans laquelle il est possible de vendre beaucoup de produits connexes. La vente croisée de produits est la clé du succès d’un business en dropshipping. Si un client achète un barbecue, vendez-lui des ustensiles de cuisine et un thermomètre d’extérieur. Il s’agit de se créer une clientèle fidèle
  • Vendez des marchandises dont la commande moyenne est d’au moins 50 $.Les marges en dropshipping étant plus faibles, vous devez vous assurer de générer un profit décent sur chaque vente réalisée
  • Vendez des produits intemporels. De ce fait, évitez les produits qui deviennent rapidement obsolètes. Après tout, plus vous êtes obligés de renouveler votre offre, plus vous aurez de travail pour mettre à jour votre site web et vos listes de produits. Raison de plus d’éviter les produits liés à l’électronique, comme les étuis pour iPhone, ces derniers se démodent rapidement

Outre ces lignes directrices, vous devriez également tenir compte des éléments suivants :

  • Est-il possible de personnaliser vos produits ? En effet, les acheteurs sont toujours prêts à payer plus cher pour des produits personnalisés. Il est donc dans votre intérêt de choisir un produit qui se prête à la personnalisation
  • Vos produits sont-ils consommables ? La vente de produits consommables comme le maquillage, les nettoyants, les produits alimentaires, etc… est souhaitable car elle entraîne la récurrence des ventes. Vous pouvez par exemple mettre en place un service d’abonnement où vos clients sont automatiquement réapprovisionnés au début de chaque mois
  • Savez-vous où se trouve votre marché cible ? Si vous choisissez de vendre un produit qui possède un blog dédié ou une page de fans sur Facebook, il est beaucoup plus facile de trouver des potentiels clients et de vendre vos produits.
  • Pouvez-vous créer facilement du contenu pour promouvoir vos produits ? Pour une boutique en dropshipping, il est crucial d’optimiser votre position sur les moteurs de recherche pour générer du trafic gratuit en ligne. En règle générale, plus vous produirez du contenu, plus vous attirerez de visiteurs

Étape 3 : Trouver des fournisseurs de services en dropshipping

Étant donné que le dropshipping est très populaire et qu’internet est truffé d’arnaques, vous devez d’abord apprendre à repérer les FAUX grossistes.

Tout d’abord, un VRAI grossiste ne demandera jamais de frais mensuels pour avoir le privilège d’accéder à son catalogue de marchandises. En effet, les véritables grossistes ne sont que des distributeurs et leur objectif est de vendre leurs produits en gros et non de gérer un site d’adhésion mensuel. Deuxièmement, un véritable fournisseur ne vendra jamais ses propres produits à des prix de gros au consommateur final. N’oubliez pas que le principal client d’un grossiste est toujours un magasin de vente au détail et qu’il serait contraire à son propre intérêt de chercher à concurrencer ses propres clients. Dans tous les cas, une fois que vous savez ces préalables, vous pouvez commencer à chercher de vrais fournisseurs en utilisant les stratégies décrites ci-après.

Contacter le fabricant

Le moyen le plus simple de trouver un fournisseur d’articles bien en règle par rapport à la loi est d’appeler directement le fabricant et de lui demander de vous fournir une liste des distributeurs en gros de ces articles. Une fois en possession de cette liste, vous contactez directement le distributeur et demandez- lui s’il est disposé à coopérer avec vous en pratiquant du dropshipping.

Ce qui est pratique, c’est que la plupart des distributeurs proposent une grande variété de produits provenant de différents fabricants. Par conséquent, si vous pouvez contacter un grand distributeur, vous aurez presque toujours instantanément accès à un large catalogue d’articles à vendre sur votre boutique en ligne ! Mais l’établissement d’un partenariat avec un distributeur se fait parfois au petit bonheur la chance et vous devez être préparé à essuyer un refus. En effet, la plupart des fournisseurs légaux ne veulent traiter qu’avec des détaillants légaux. Assurez-vous donc d’être parfaitement en règle avant de les contacter. Il est parfois utile d’avoir un site web fictif pour leur montrer que vous êtes sérieux. Mais en fin de compte, vous devez prouver à vos fournisseurs que vous êtes la vraie personne et que vous pouvez réellement faire circuler les produits !

Commander chez votre concurrent

Si vous savez que votre concurrent exploite une boutique en ligne de dropshipping, vous pouvez retrouver ses fournisseurs en passant simplement une commande. Une fois que vous avez reçu votre colis, l’étiquette d’expédition de celui-ci indique normalement l’adresse de retour. Même si l’étiquette d’expédition ne comporte pas le nom du fournisseur, une petite recherche sur Google en utilisant l’adresse vous donnera le nom du distributeur.

Assister à des salons dédiés aux grossistes

Au lieu de contacter les fournisseurs par e-mail ou par téléphone, il est souvent beaucoup plus efficace de trouver vos fournisseurs lors d’un salon professionnel. Non seulement la rencontre en face à face facilite la création d’une relation personnelle, mais vous pouvez également toucher et manipuler l’ensemble du catalogue de produits du fournisseur. La plupart des salons professionnels (du moins aux États-Unis) sont 100 % gratuits tant que vous disposez d’une licence commerciale. Par conséquent, vous n’avez rien à perdre à y participer. La plupart des grandes villes organisent plusieurs fois par an des salons professionnels de gros dans diverses niches.

Utilisez les annuaires de dropshipping

Un annuaire de dropshipping est une base de données de fournisseurs organisés par niche. Cela peut être un moyen pratique de trouver rapidement des produits à vendre en dropshipping sur votre boutique d’autant plus que des entreprises comme Worldwide Brands vérifient au préalable la légalité de chaque entreprise avant de les insérer dans leur annuaire. Cependant, l’utilisation d’un annuaire de grossistes a pour principal inconvénient de faciliter l’accès inscrits à l’annuaire (vos concurrents potentiels) à la liste des distributeurs et des produits. Par conséquent, les produits listés dans un annuaire sont généralement plus compétitifs. Cela dit, les annuaires de grossistes représentent un excellent moyen de faire du brainstorming et de trouver des vendeurs immédiatement.

Que rechercher chez un fournisseur de services en dropshipping ?

Parce que votre entreprise dépend de la qualité de vos fournisseurs, voici quelques critères à vérifier pour les évaluer.

En premier lieu, rappelez-vous qu’un business réussi en dropshipping nécessite un partenariat entre vous et votre distributeur : la confiance est donc essentielle. Par conséquent, avant de faire appel à un fournisseur, testez son efficacité en passant une commande pour voir comment celle-ci est traitée. Intéressez-vous plus précisément à ces éléments :

  • En combien de temps la commande est-elle expédiée ? Le temps d’expédition est extrêmement important pour un magasin de e-commerce et il est alors essentiel que les commandes soient expédiées dans un délai de 1 à 2 jours ouvrables
  • Comment la commande est-elle emballée ? Le produit est-il mis dans une belle boîte ou semble avoir été emballé avec des cacahuètes ? La boîte possède-t-elle une étiquette qui indique le nom commercial du fournisseur ? Le produit arrive-t-il à destination en toute sécurité et sans dommage ?
  • La qualité du service à la clientèle. Le fournisseur répond-il en temps utile ? Fournissent-ils des informations de suivi et délivrent-ils une facture ? Remboursent-ils les marchandises défectueuses et les retours ?

Avant de commencer à vendre, prenez votre téléphone et posez au représentant du service clientèles des questions approfondies concernant le produit, pour voir s’il connaît bien ses produits.

Voici une liste de questions à poser :

  • Pouvez-vous faire de la personnalisation ? Vous pouvez souvent demander des prix plus élevés pour des produits personnalisés, la personnalisation est donc un atout considérable
  • Quelles sont vos conditions de prix et offrez-vous des remises sur la quantité ? Vous devrez négocier des remises sur quantité dès le départ pour savoir à quel prix vous attendre à mesure que votre boutique se développe
  • Quels sont vos frais de livraison? La plupart des expéditeurs facturent des frais de livraison forfaitaires à la commande
  • Quelle est votre politique de retour ? Même si vos fournisseurs expédient les commandes en votre nom, tous les retours vous seront renvoyés. Par conséquent, vous devez comprendre la politique de retour pour obtenir un remboursement
  • Pouvez-vous obtenir des prix plus bas pour des achats en gros? Vous pourriez avoir envie de faire un réapprovisionnement de vos articles les plus populaires afin de réaliser une marge bénéficiaire plus élevée. Le prix d’achat des stocks en gros doit alors être inférieur à votre prix de vente au détail
  • À quelle fréquence les prix changent-ils ? Les distributeurs changent leurs prix de temps en temps. Et lorsque cela se produit, vous devez savoir comment l’information vous sera communiquée
  • Quelle est la durée de la garantie et que couvre-t-elle ? Combien de temps les produits vendus sont-ils couverts par la garantie et comment un client peut-il se faire rembourser ?
  • Utilisez-vous l’EDI ? EDI signifie Electronic Data Interchange (échange de données informatisées). Il s’agit d’un moyen automatisé qui permet à un fournisseur de transmettre en temps réel sur votre site web le stock des articles que vous vendez. L’EDI assure la synchronisation entre votre boutique et votre fournisseur, ce qui facilite grandement la tâche du support clientèle.

En outre, il est également important de demander à votre distributeur de vous mettre en relation avec une personne-contact unique qui se chargera de traiter les questions liées au support-client et régler les éventuels problèmes sur les produits qui surviennent durant votre partenariat. Par exemple, que se passe-t-il lorsqu’un produit est en rupture de stock ? Que se passe-t-il si vous vendez un produit qui n’est plus en stock ? Que se passe-t-il si l’expédition est en retard ou si elle n’arrive pas à temps ? Tous ces facteurs sont importants et vous devriez bien prendre le temps de vérifier la qualité de votre fournisseur.

Exploitation de votre boutique de dropshipping et problèmes pouvant survenir

Bien que la gestion d’une boutique e-commerce en dropshipping soit plus facile qu’un magasin en ligne traditionnel, le dropshipping implique certains aspects spécifiques que vous devrez gérer vous-mêmes.

Traiter les retours et les remboursements

Même si vous n’êtes pas responsable de la livraison des produits, vous devez accepter les retours et fournir une assistance à la clientèle en cas de marchandises défectueuses. Après tout, vous représentez le visage de votre entreprise et le client n’est pas au courant de l’accord de dropshipping que vous avez passé avec votre fournisseur. Par conséquent, il vous incombe de vous occuper des retours et vous ne pouvez pas compter sur votre fournisseur pour effectuer l’assistance clientèle à votre place.

Voici comment les retours sont traités pour une boutique typique de dropshipping :

  • Le client demande un remboursement en contactant votre service clientèle par téléphone ou par courriel
  • Vous contactez votre fournisseur pour obtenir un numéro RMA
  • Votre client renvoie le produit à votre fournisseur en indiquant clairement sur l’emballage le numéro RMA
  • Votre fournisseur vous rembourse le prix de gros en le versant sur votre compte dès la réception du colis
  • Vous remboursez votre client

En plus de la procédure ci-dessus, votre fournisseur peut facturer des frais de restockage : soit vous les répercutez sur votre client, soit vous les prenez en charge. Dans les deux cas, tout cela fait partie du jeu commercial.

Traiter les produits en rupture de stock

Lorsqu’un client commande un produit qui n’est plus disponible en stock, il vous appartient de le lui communiquer. En règle générale, vous devez proposer trois options à votre client :

  • Lui dire de patienter, le temps que le produit revienne en stock et lui fournir une ETA
  • Échanger le produit contre un article similaire
  • Rembourser son argent

Traiter les livraisons et envois multiples

Si vous travaillez avec plusieurs fournisseurs en dropshipping, il est tout à fait possible que votre client achète des produits provenant dans les faits de différents fournisseurs. Dans ce cas, la commande lui parviendra en de multiples envois. Informez-en votre client le plus tôt possible afin qu’il ne s’inquiète pas. Par ailleurs, cette situation engendre des frais d’expédition distincts qui sont facturés par chacun de vos fournisseurs de services en dropshipping. Comme cela vous coûte plus cher d’expédier une commande par différents fournisseurs de dropshipping, vous avez le choix entre facturer au client ces frais d’expédition supplémentaires ou les prendre en charge.

Les avantages du dropshipping

Si vous trouvez des fournisseurs de qualité, le dropshipping est extrêmement intéressant car vous pouvez gérer votre entreprise depuis n’importe où. Tout ce dont vous avez besoin est d’un ordinateur et d’une connexion internet et vous voilà prêt pour commencer ! Mais si vous débutez dans le e-commerce et que vous avez un petit budget, vous pouvez vous servir du dropshipping comme d’un tremplin pour passer plus tard à des business model plus lucratifs lorsque vous serez plus expérimenté. En plus de sa commodité, voici quelques autres avantages du dropshipping.

Avantage #1 du dropshipping : les coûts d’installation sont pratiquement nuls

Voici l’investissement minimum requis pour lancer une boutique en ligne en dropshipping si vous utilisez une plateforme de panier d’achat open source gratuite :

  • S’inscrire pour un hébergeur : 2,95 $/mois
  • Installer un panier d’achat open source comme WooCommerce : gratuit !
  • Installer un certificat SSL. La plupart des hébergeurs vous fourniront gratuitement un certificat SSL pour sécuriser votre site web
  • S’inscrire à un service gratuit de paiement par carte de crédit : 0 $/mois mais 2 à 3 % de frais par transaction
  • (Coût unique facultatif) Achat d’un modèle pour votre site web : 20 à 50$

Si vous faites le décompte de tout ce qui précède, vous obtenez entre 2,95 et 52,95 dollars. En fin de compte, il n’y a pas de coût d’inventaire initial. Il n’y a pas de frais d’entreposage. Il n’y a presque pas de frais généraux. Il n’y a pas de modèle d’entreprise qui soit moins coûteux à mettre en place.

Avantage #2 du dropshipping : c’est simple à mettre en place

Il y a encore quelques années, les options étaient limitées si on voulait lancer une boutique en ligne. Mais aujourd’hui, il existe littéralement des centaines de services qui vous aideront à créer une boutique de e-commerce en moins d’une journée. L’option qui vous convient tient compte de votre budget, des fonctionnalités dont vous avez besoin et de l’extensibilité de votre plateforme e-commerce.

Avantage #3 du dropshipping : les risques sont beaucoup plus faibles

La beauté du dropshipping est qu’il n’y a pratiquement aucun risque. Parce que vous investissez si peu d’argent du départ, il y a également très peu à perdre. Comme votre entreprise n’a pas d’inventaire, il n’y a pas de pression pour faire des ventes parce que vous n’avez pas à supporter les frais généraux de stockage ou d’expédition. En quelque sorte, vous pouvez transporter une grande variété d’articles dans votre boutique puisque vous n’avez à en stocker aucun ! Si vous parcourez les annuaires de dropshipping comme Worldwide Brands, vous trouverez facilement des fournisseurs de produits dans pratiquement toutes les niches possibles. Vous pouvez très bien choisir de proposer 1 seul produit ou 1000 produits en ligne. Cela n’a aucune importance ! Une fois que vous avez déterminé ce que vous voulez vendre, il ne vous reste qu’à trouver le fournisseur adéquat.

Avantage #4 du dropshipping : le dropshipping est indépendant du lieu

Une entreprise de dropshipping peut être gérée de n’importe où. Vous n’avez besoin ni de bureau, ni d’entrepôt, ni d’employé. Grâce à cette liberté, vous pouvez concentrer vos efforts sur la croissance de votre entreprise au lieu de vous occuper des stocks et des frais généraux. Dans l’ensemble, le dropshipping est l’un des modèles de e-commerce les plus évolutifs qui existent car vos frais généraux ne croissent pas proportionnellement aux ventes réalisées.

Les inconvénients du dropshipping

Si votre instinct vous dit que le dropshipping semble trop beau pour être vrai, alors vous avez un bon instinct ! Comme pour toute chose dans la vie, il existe des inconvénients pour chaque modèle d’entreprise. La plupart des gens se ruent vers le dropshipping dans l’espoir de faire fortune rapidement avant de finalement se rendre compte qu’il est en fait beaucoup plus difficile de gagner de l’argent avec une boutique de dropshipping. Vous trouverez ci-dessous tous les inconvénients du dropshipping que vous devez prendre en considération.

Inconvénient #1 du dropshipping : vous n’obtiendrez jamais le prix le plus bas

La plupart des gens ouvrent une boutique e-commerce en dropshipping en pensant à tort qu’ils obtiendront un prix de gros identique à celui de leurs concurrents sur leurs produits. En réalité, les distributeurs de produits en dropshipping leur factureront souvent des frais supplémentaires et/ou répercuteront ces frais sur le prix de gros indiqué.

Mettez-vous à la place de votre distributeur pendant un moment. Préférez-vous vendre une grande quantité de produits en vrac d’un seul coup à un magasin ou préférez-vous vendre des quantités uniques à des clients individuels et être obligé d’expédier et d’emballer chaque article individuellement ? Comme le distributeur fait tout le travail ici, cela se reflétera certainement dans votre prix de gros.

Pour ne pas citer de chiffres, la plupart des magasins en dropshipping réalisent entre 10 et 30 % de marge brute, alors que la plupart des magasins traditionnels, qui ont des stocks, ont une marge brute de 50 %. C’est une différence énorme ! Comme vos prix de gros sont plus élevés que ceux d’un magasin traditionnel, vous ne pourrez pas rivaliser aussi efficacement sur les prix si vous n’encaissez pas un bénéfice important. En outre, des marges plus faibles vous empêcheront d’investir dans de la publicité sur des sites tels que Facebook et Google. Sans oublier que la baisse des bénéfices par vente rend le service clientèle problématique.

Par exemple, si une entreprise réalise des marges se situant entre 70 et 90 % avec sa boutique en ligne, elle peut facilement se permettre de rembourser immédiatement un client mécontent et ce dernier peut même garder le produit. En effet, des marges aussi élevées minimisent le risque pour l’entreprise. En définitive, la commodité de ne pas avoir à honorer les commandes avec le dropshipping a une contrepartie.

Inconvénient #2 du dropshipping : vous devrez facturer des frais d’expédition plus élevés

Souvent, vous aurez besoin de faire appel à plusieurs distributeurs en dropshipping pour étoffer la sélection de produits de votre magasin. L’utilisation de 2 ou de plusieurs fournisseurs différents signifie potentiellement que 2 ou plusieurs entreprises effectueront des envois séparés à vos clients, ce qui implique aussi que 2 ou plusieurs entreprises vous factureront séparément leurs propres frais d’envoi.

Supposons un client qui achète sur votre boutique e-commerce des produits provenant de trois distributeurs différents : vous serez obligé de lui facturer des frais d’expédition beaucoup plus élevés pour atteindre votre propre seuil de rentabilité. Le seul moyen de contourner ce problème est de ne faire affaire qu’avec un seul distributeur en dropshipping. En contrepartie, la gamme de produits que vous pouvez proposer à votre clientèle sera limitée. Il en résulte que vous devrez répercuter ces coûts supplémentaires au consommateur, ce qui réduit votre compétitivité en matière de prix.

Inconvénient #3 du dropshipping : le dropshipping peut se transformer en cauchemar logistique

On pourrait penser que puisque le distributeur en dropshipping fait tout le travail, vous pouvez vous asseoir et vous détendre. Malheureusement, vous devez vous occuper de votre clientèle. Vous serez celui qui répondra à toutes les questions qu’elle vous posera. Vous serez celui qui s’excuse lorsqu’une commande n’arrive pas à temps.

Le principal problème est que lorsque vous collaborez avec plusieurs distributeurs en dropshipping : parfois, livrer l’intégralité d’une commande client peut s’avérer un cauchemar logistique. En effet, non seulement tous vos distributeurs auront leurs délais d’expédition propres mais en plus ils expédieront à partir d’endroits complètement différents.

Ainsi, si un client commande des produits provenant de trois distributeurs différents, il recevra donc trois colis différents à des moments différents. Si une commande particulièrement urgente doit être rapidement expédiée, vous devrez vous assurer que tous vos distributeurs peuvent livrer le produit à temps. En effet, vous mettez avant tout en jeu la réputation de votre boutique en ligne et vous vous enchaînez par la même occasion à tous vos distributeurs. Un seul distributeur fait défaut et votre boutique en ligne peut en pâtir.

Inconvénient #4 du dropshipping : votre service clientèle ne sera plus entre vos mains

Le service clientèle et votre e-reputation sont deux choses qui peuvent pérenniser votre entreprise ou la faire disparaître. Avec internet, les médias sociaux et Twitter, la nouvelle d’une transaction bâclée peut rapidement devenir virale. Il est donc absolument crucial que l’image de votre boutique soit intacte. Ainsi, chaque fois que vous recevez un appel, prenez toujours le temps de demander à votre interlocuteur comment ils vous ont trouvés. La plupart du temps, vous vous rendrez compte que ce sera grâce au bouche-à-oreille et les recommandations de l’un de vos clients.

Souvenez-vous en : les nouvelles vont vite. Et pourtant, la qualité de votre service clientèle peut déterminer la croissance de votre business.

Avec le dropshipping cependant, vous n’avez malheureusement que très peu de contrôle sur votre service clientèle. Comme vous n’êtes pas responsable de la livraison des produits, vous ne pouvez pas contrôler quand un client recevra sa commande. Si un client souhaite retourner le produit, assurez-vous d’abord d’être remboursé par votre fournisseur avant de le faire. Autrement, ce sera très pénible pour vous. Bien sûr, il existe toujours des moyens d’atténuer ces problèmes. Mais la solution passe inévitablement par une augmentation des prix ou par une baisse des bénéfices au détriment de la satisfaction du client.

Inconvénient #5 du dropshipping : Amazon rend le dropshipping encore moins attractif

Avant Amazon, il était beaucoup plus difficile pour les entreprises de vendre leurs produits aux clients finaux. Par conséquent, les distributeurs devaient s’en remettre aux détaillants traditionnels et aux dropshippers. Aujourd’hui, Amazon contrôle une si grande part du e-commerce que la plupart des entreprises peuvent se contenter d’utiliser cette plateforme en guise de tiers vendeur.

Amazon s’occupe de tout ce dont un détaillant traditionnel s’occupe habituellement : la vente, l’exécution de la commande, le service clientèle, etc. La seule différence est que le distributeur garde le bénéfice supplémentaire ! Si votre boutique de e-commerce en dropshipping vend des produits similaires disponibles sur Amazon, il vous sera quasiment impossible de rivaliser au niveau des prix. Par conséquent, votre influence sur le marché sera très limitée. Mettez-vous un instant à la place des clients : préféreriez-vous acheter sur Amazon à un prix inférieur ou payer plus cher pour acheter auprès d’un magasin inconnu ?

Les autres modèles d’entreprises de dropshipping

Toutes les méthodes de dropshipping mentionnées jusqu’à présent impliquent de prendre des commandes sur votre propre site web et de compter sur des fournisseurs de dropshipping légaux et fiables pour les exécuter en bonne et due forme. Cependant, d’autres méthodes de dropshipping existent. Vous devriez les connaître car ils ne sont PAS très recommandés. En d’autres termes, les méthodes de dropshipping qui suivent ne sont pas de bons business model sur le long terme et vous devriez les éviter complètement.

Le dropshipping depuis Amazon vers Ebay

Le dropshipping d’Amazon vers Ebay est devenu populaire parce qu’il n’exige littéralement aucun coût initial. Vous n’avez pas besoin d’avoir de site web puisque toutes vos ventes proviennent d’Ebay. Voici comment ce modèle fonctionne :

  • Vous mettez en ligne sur Ebay un produit que vous souhaitez revendre plus cher sur Amazon
  • Lorsqu’un client passe commande, vous effectuez un achat identique sur Amazon et le faites expédier au client Ebay
  • Vous empochez la différence de prix

Tout d’abord, cette forme de dropshipping n’est plus autorisée par Ebay et celui-ci se réserve le droit de bannir votre compte si jamais vous êtes pris en flagrant délit. Bien que le dropshipping soit techniquement légal sur Ebay, ce dernier ne l’autorise que si la commande a directement été passée auprès d’un grossiste. Vous n’êtes PAS autorisé à faire livrer vos marchandises provenant d’Amazon, de Walmart ou de tout autre marché concurrent.

Le dropshipping depuis AliExpress vers Amazon

Le dropshipping est techniquement autorisé sur Amazon également, mais la commande doit être passée auprès d’un grossiste légal. À l’instar d’Ebay, Amazon se réserve le droit de bannir votre compte si vous essayez d’exécuter votre commande sur une place de marché concurrente. Depuis quelques années, les propriétaires d’entreprises « qui s’enrichissent rapidement » ont commencé à faire du dropshipping sur Amazon en revendant des déchets bon marché trouvés sur AliExpress et en empochant la différence de coût. Ce processus connu sous le nom de« Dropshipping AliExpress » fonctionne comme suit :

  • Vous passez une annonce sur Amazon pour un produit AliExpress que vous voulez vendre
  • Lorsqu’un client passe sa commande, vous effectuez un achat sur AliExpress pour un produit identique et le faites expédier au client Amazon
  • Vous empochez la différence de prix

N’essayez surtout pas ce business model car il repose sur une faille dans l’expédition appelée « ePacket » laquelle sera bientôt obsolète.

Dans quels cas devriez-vous opter pour le dropshipping ?

Vous n’êtes pas obligé de créer une boutique de dropshipping pur, il existe bien de nombreuses façons d’utiliser le business model à votre avantage. Étant donné que vous n’avez pas besoin de faire un inventaire, il est possible de créer quasi-instantanément une boutique en ligne qui propose des centaines de produits. Ensuite, vous allez utiliser cette boutique pour réaliser des études de marché. Ainsi, vous n’achèterez de stocks que pour les produits qui se vendent bien (donc les produits les plus performants) et bénéficier de marges plus élevées. Le dropshipping est le meilleur moyen de valider un produit ou d’étoffer une boutique en ligne qui est peu fréquentée dans certaines catégories.

En général, il est préférable d’utiliser le dropshipping lorsque :

  • Vous avez besoin d’une validation de produit : le dropshipping est un excellent moyen de tester de nouveaux produits sans trop de risque. En diffusant des annonces et en testant rapidement le marché, vous pouvez déterminer s’il est intéressant de se lancer à fond dans une niche
  • Vous disposez d’un budget important : le dropshipping est de loin le moyen le plus abordable pour débuter dans le e-commerce car vous n’avez ni besoin de payer ni d’avoir un inventaire
  • Vous êtes novice en matière de e-commerce : le dropshipping est un bon moyen de vous lancer dans le e-commerce avec très peu de risques
  • Vous souhaitez proposer une grande variété de produits : si vous souhaitez créer un magasin avec beaucoup de produits, le dropshipping est le moyen le plus simple. Avec seulement quelques fournisseurs de dropshipping, vous pouvez rapidement commencer à vendre des centaines de marchandises du jour au lendemain.

Dans quels cas éviter le dropshipping ?

À moins que vous ne soyez un tout nouvel entrepreneur disposant d’un budget limité ou le propriétaire de boutique en ligne à la recherche de nouveaux produits à vendre, le dropshipping n’est pas intéressant, notamment pour les propriétaires de magasins déjà expérimentés. Comme vous ne vendez pas vos propres produits, il est plus difficile de créer votre propre marque. Après tout, plusieurs aspects de votre chaîne d’approvisionnement et de votre service clientèle échappent à votre contrôle.

Par exemple, vous n’avez aucun contrôle sur l’expérience de déballage du client car, le plus souvent, votre produit lui parviendra dans une boîte brune banalisée et sans aucune indication. Si une commande est expédiée en retard ou n’arrive jamais, vous êtes le seul responsable aux yeux du client. De même, vous n’avez aucun contrôle sur les stocks : si jamais le fournisseur se trouve en rupture de stock alors que le produit se vend très bien, c’est potentiellement de grandes pertes pour vous. En un mot, votre entreprise de dropshipping vit et meurt avec vos fournisseurs. Si ces derniers ne sont pas fiables alors vous ne réussirez pas. Et si votre objectif final est de créer une marque, le dropshipping n’est clairement pas la solution.

Généralement, si l’un des points ci-dessous décrit votre situation, alors il est préférable d’éviter le dropshipping :

  • Vous essayez de bâtir une marque : fondamentalement, le dropshipping consiste à vendre les produits d’autrui, ce qui signifie que vous ne construisez pas de marque. En outre, comme vous ne contrôlez pas la satisfaction des clients, vous n’avez que très peu d’influence sur la gestion de l’expérience client
  • Vous voulez réaliser des marges élevées : les marges seront toujours un problème pour les business de dropshipping. Comme vos marges tourneront seulement autour de 10 à 30 %, vos options publicitaires sont assez limitées : vous devrez prioritairement compter sur le référencement naturel ou sur les médias sociaux pour promouvoir votre entreprise
  • Vous voulez l’exclusivité : lorsque vous vendez des marchandises en dropshipping, il est probable que des centaines d’autres vendeurs vendent exactement le même produit, ce qui limite toujours votre pouvoir de fixer les prix. Vous risquez également de vous retrouver en concurrence directe avec Amazon et d’autres géants du commerce.

Le dropshipping est-il vraiment moins efficace ?

En fait, cela dépend vraiment. On peut dire que le temps que vous économisez en n’ayant pas à vous occuper de l’inventaire et de l’exécution des commandes sera principalement consacré à traiter avec les clients. À moins, bien sûr, de posséder un noyau fiable de distributeurs de dropshipping.

Une chose que j’ai oublié de mentionner, c’est que de nombreux dropshippers n’utilisent pas la technologie de la chaîne d’approvisionnement automatisée dotée d’une API en temps réel. Cela signifie que vous ne serez peut-être pas averti en temps réel si un produit particulier est disponible ou non en stock. Par conséquent, vous devriez informer le client de la date de nouvelle disponibilité d’un article qui est en rupture de stock. Connaître l’inventaire précis de votre fournisseur ne sera possible que si votre panier d’achat est étroitement lié à sa base de données.

Avec le dropshipping, vous échangez en quelque sorte le temps que vous ne passez pas à vous occuper de la logistique et de l’exécution des commandes contre le fait d’avoir potentiellement plus de maux de tête en cas de réclamation des clients. Si votre personnalité est compatible avec cela, alors ce compromis peut s’avérer judicieux pour vous.

Bien que le ton de cet article paraisse majoritairement pencher ne défaveur du dropshipping, ne vous méprenez pas. En effet, de nombreuses personnes ont réussi à utiliser le dropshipping car il fonctionne très bien avec les petits magasins de niche. Mais si vous pouvez l’éviter, c’est encore mieux.

Foire aux questions sur le dropshipping

Qu’est-ce que le dropshipping ?

Le dropshipping est le business model dans lequel une entreprise de e-commerce prend des commandes en ligne mais c’est un fournisseur tiers qui se charge de l’exécution de celle-ci, notamment de la livraison de la commande au client final. Par conséquent, le vendeur ne possède ni stock et n’est pas tenu de payer d’avance.

Le dropshipping en vaut-il la peine ?

Si vous voulez créer une boutique en ligne pour le moins d’argent possible ou si vous voulez tester certains produits à la vente sans grand engagement, alors cela en vaut vraiment la peine. Cependant, vos marges ne seront pas aussi bonnes. Tout dépend de votre objectif final.

Où puis-je trouver des fournisseurs de dropshipping ?

La plupart des fournisseurs ne font pas de publicité pour promouvoir le dropshipping. Par conséquent, il est judicieux de contacter directement le distributeur et de lui poser la question. Vous pouvez également utiliser les annuaires de dropshipping comme Worldwide Brands

Le dropshipping est-il légal ?

Le dropshipping est tout à fait légal. En fait, même la plupart des supermarchés recourent au dropshipping car il leur est logistiquement impossible de stocker toutes leurs marchandises. Le dropshipping est simplement matérialisé par un accord commercial dans le cadre duquel le fournisseur s’occupe de l’exécution de la commande au nom du vendeur.

Combien coûte le lancement d’une entreprise de dropshipping ?

Vous pouvez commencer à faire du dropshipping pour seulement 3 $ en utilisant un panier d’achat open source comme WooCommerce. Le dropshipping est de loin le moyen le plus abordable de commencer à vendre en ligne.

Le dropshipping est-il autorisé sur Amazon ?

Le dropshipping est autorisé sur Amazon. Cependant, vous ne pouvez faire du dropshipping qu’avec des fournisseurs légaux et non avec des concurrents notamment Ebay

Le dropshipping est-il autorisé sur Ebay ?

Le dropshipping est également autorisé sur Ebay. Cependant, les règles sont identiques à celles d’Amazon : vous ne pouvez faire du dropshipping qu’auprès de fournisseurs légaux. Par exemple, vous ne pouvez pas faire de dropshipping depuis Amazon.

Shopify est-elle la meilleure plateforme de livraison ?

Shopify est une excellente plateforme de e-commerce mais au point de dire que c’est la meilleure dépend de votre expérience individuelle. En général, Shopify, BigCommerce et WooCommerce sont les références dans ce domaine.

Peut-on devenir riche grâce au dropshipping ?

Étant donné que les marges réalisées avec le dropshipping sont “logiquement” bien inférieures à celles réalisées avec d’autres modèles d’entreprise de e-commerce, gagner de l’argent est également plus difficile. Cependant, si vous parvenez à revendre un grand nombre d’articles relativement chers, vous pouvez réaliser un chiffre d’affaires à 6 ou 7 chiffres avec une boutique en ligne de dropshipping.